A Casa di e Scenze

Fête de la science 2022 à A Casa di e Scenze

Pour cette nouvelle édition de la fête de la science, « le changement climatique atténuation et adaptation » est la thématique mise en valeur cette année.

SAMEDI 08 OCTOBRE

Projection du documentaire « Au fil de l’eau : La Corse un paradis d’eau vive ».

De 15h à 16h30 – Gratuit sur réservation au 04 95 55 96 71 ou à casadiescenze@bastia.corsica

L’hydrobiologiste Anne-Cécile Monnier, nous emmène au cœur de l’une de ses missions à la découverte des eaux douces de la Corse. Elle nous fait découvrir l’île de beauté à travers de magnifiques rivières minérales à l’eau cristalline, tels que le Fango, le Golo, l’Asco, la Restonica et le lac de Nino, un splendide lac d’altitude. Comme beaucoup de milieux insulaires, ces rivières comptent nombre d’espèces endémiques ou autochtones, dont les plus emblématiques sont la tortue Cistude, la blennie fluviatile et la fameuse truite de Corse.

Débat avec le réalisateur, journaliste et biologiste Anthony Binst et d’autres invités.

MERCREDI 12 OCTOBRE

Deux ateliers sur la pêche, l’eau et le changement climatique.

Gratuit – Entrée libre sans réservation

-De 10h à 11h30 pour les 3/8 ans.

Atelier OZ « Les effets du réchauffement climatique sur le cycle de l’eau »

À travers des films et jeux, les participants pourront découvrir l’eau, son cycle et l’impact du réchauffement climatique.

-De 14h à 16h pour le grand public

Atelier « Les déséquilibres naturels et l’évolution des espèces vivantes des mers et cours d’eau » avec un simulateur de pêche numérique.

Cet atelier a pour objectif d’aborder l’impact du changement climatique sur les milieux naturels mais également sur les bouleversements auprès du vivant. Certaines espèces résilientes, auront la chance de pouvoir s’adapter et de survivre. Pour d’autres, la tâche sera plus complexe car elles seront chassées par des espèces venues d’autres aires géographiques.

Nous partirons sur l’exemple de la truite de Corse et les insectes de nos rivières en décrivant ce nouvel écosystème de moins en moins propices à leurs survies.

-De 14h à 18h, découvrez aussi la maquette interactive sur le changement climatique du Bureau de recherches géologiques et minières.

« Le climat change aussi pour les plages et les montagnes. Qu’est-ce qu’on risque ? », BRGM

Les impacts du changement climatique risquent de faire augmenter certains aléas naturels en Corse comme l’érosion côtière, la submersion marine ou encore les chutes de blocs en montagne. Venez découvrir notre maquette interactive : elle vous permettra de comprendre comment ces aléas naturels fonctionnent et comment ils seront aggravés par les impacts du changement climatique.

SAMEDI 15 OCTOBRE

De 15h à 16h30 au Centre Culturel ALBORU

Conférence «Changement climatique : les acteurs du spatial mobilisés pour faire face aux enjeux planétaires » :

« Le 6e rapport du GIEC a récemment alerté le monde sur les conséquences dramatiques de l’accélération du changement climatique. Il fait suite à une série de rapports montrant de manière incontestable que l’élévation des températures du globe est dû à l’augmentation sans précédent des émissions de gaz à effet de serre sur un temps très réduit.

Le secteur spatial se mobilise depuis de nombreuses années pour accompagner la communauté scientifique à comprendre et à modéliser le changement climatique. Qu’il s’agisse de la mesure de l’élévation du niveau de la mer, de la pollution de l’eau, des effets de la déforestation, de la fonte des glaces ou encore de l’état de la biodiversité, les mesures satellitaires permettent de dresser l’état du système terre et de l’impact de l’activité humaine sur la planète. L’importante production de données fournie par l’observation de la terre permet également d’agir au plus près des territoires vulnérables. L’initiative internationale Space for Climate Observatory rassemble ainsi plus d’une trentaine d’acteurs internationaux qui développent des outils de prévision à usage local pour aider les décideurs locaux à s’adapter au changement climatique : impact de l’élévation des eaux côtières sur les infrastructures, épidémiologie, mesure des réserves d’eau, ilots de chaleur dans les villes, déforestation tropicale, etc. tous les projets du SCO permettent, partout dans le monde, aux populations de s’organiser et aux décideurs de mettre en place des mesures d’adaptation. »

Laurence Monnoyer-Smith est directrice du développement durable au CNES. Elle pilote le programme d’Observatoire Spatial du Climat, lancé par le Président Macron au Salon du Bourget en juin 2019, qui rassemble 36 agences spatiales et organisations internationales. Elle est également en charge de la politique RSE du CNES dont elle a élaboré la stratégie.

Titulaire d’un Doctorat en Sciences de l’information et de la Communication et d’une Habilitation à diriger des Recherches, Laurence Monnoyer-Smith a dirigé le laboratoire de Sciences Humaines et Sociales de l’Université de Technologie de Compiègne où elle a été Professeur.

En 2013, elle devient Vice-présidente de la Commission nationale du débat public puis est nommée en mai 2015 en Conseil des Ministres, Déléguée interministérielle et Commissaire générale au Développement durable au sein du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.

Laurence Monnoyer-Smith est chevalier de la Légion d’honneur.

Gratuit sur réservation au 04 95 55 96 71 ou à casadiescenze@bastia.corsica

Ça peut également vous intéresser

Ciné Scenze

Samedi 25 mai à 15H, A Casa di e Scenze de Bastia accueille, pour sa première projection, le documentaire « Les secrets du puits Saint Barthelemy » !

Lire la suite »

La planète revisitée

Samedi 18 mai, une journée gratuite vous attend à la Casa di e Scenze! En partenariat avec l’Université de Corse, le Muséum national d’Histoire Naturelle,

Lire la suite »